Celtis Sinensis

Avril

Un bonsai commercial, reçu comme cadeau de convalescence. Un exemple typique de production de masse.

Juin

L’arbre a été ligaturé. Je suis agréablement surpris par la rapidité avec laquelle l’arbre rejette partout sur de l’ancien bois, ce qui permet de construire une ossature satisfaisante en quelques années. Le gros problème reste l’aspect des racines, coupées et mal placées.

Mars

Après rempotage et taille sévère. Pot : Milan Klika (CZ)

Juin

3 mois après: une explosion de nouvelle pousses s’est produite.

Juin

L’arbre a été religaturé. La ramification est plus dense et la structure définitive se dessine. Il est probable que je continuerai à former l’arbre par taille dès que la ligature actuelle sera enlevée, bien que les deux branches inférieures demanderont encore un haubanage pendant quelque temps.

Septembre

Vue de la face arrière. Le feuillage s’est densifié. Il reste encore beaucoup de branches superflues, mais la sélection ne se fera que dans 1 ou 2 ans. Je veux d’abord travailler sur les racines, qui sont moins laides de ce côté, mais l’inclinaison de l’arbre n’est pas idéal sous cet angle (l’apex penche en arrière)

Décembre

Décidément, l’hiver est bien trop doux. Malgré une situation à l’extérieur, arbre n’a perdu aucune feuille.Ce sera finalement cette face-ci qui deviendra l’avant de l’arbre. La fine racine “aeréenne” et le gros moignon pointant vers le spectateur seront enlevés en mars 2001, lors du prochain rempotage.

Septembre

La saison a été bonne: L’arbre en est à sa 5ième taille cette année. Les racines disgracieuses ont été enlevées.Je profiterai de l’hiver pour améliorer la silhouette générale.

Août

Malgré la détérioration quasi générale du feuillage par une sérieuse averse de grêle, l’arbre a bien réagi et j’ai pu continuer à affiner sa silhouette.La tête a été ramenée légèrement vers la droite.

Juniperus Rigida
Larix kaempferi