Éleveur de bonsaïs

Adopter un bonsaï,
ça vous dit ?

Pour avoir un bonsaï chez soi, il faut être responsable. Il est important de s’investir si l’on souhaite prendre soin de son arbuste en pot. Pour prendre soin, on doit maîtriser l’art de cette plante.

Origine et soins

Le bonsaï, une culture miniaturiste de végétaux !

La culture d’un bonsaï représente un véritable passe-temps artistique. Cette plante de taille réduite possède un tronc ligneux. On peut tailler l’arbre en respectant une forme précise. Cette culture miniaturiste peut aussi se faire en taillant les tiges et les racines. L’amateur de bonsaïs peut diriger la croissance des tiges grâce à des fils de fer.

Le Carissa ou le prunier du Natal, le fucus ginseng, le pin blanc et noir du Japon font partie des plantes d’intérieur qui peuvent bénéficier des techniques propres à l’art du bonsaï. La miniaturisation des végétaux se fait grâce à plusieurs techniques comme la stabilisation des apports nutritifs, la coupe de la cime, la taille régulière des branches et des racines.

Comment élever son premier bonsaï ?

L’entretien d’un bonsaï est une activité zen accessible à tous, à condition de bien choisir l’espèce compatible à son environnement. Il faut aussi prendre soin de son arbuste pour qu’il vive le plus longtemps possible. Le choix des plantes varie si l’on recherche un arbre d’extérieur ou d’intérieur.

Les conifères

Les conifères

Le cône est un fruit sec, conique, considéré comme le fruit de tous les conifères.

Les plus connus des cônes sont ceux de sapins, épicéas, pommes de pin, mélèzes…

L’érable du Japon

Grâce à sa petite taille élégante, l’érable du Japon ne passe pas inaperçu dans une cour.

On peut le planter aussi bien en pot ou s’en servir en guise de haie.

Les arbustes à baies

Les arbustes à baies

De nombreux arbustes produisent de magnifiques baies pour colorer le jardin durant l’hiver.

Planter des arbustes à baies dans un jardin permet de bénéficier d’un festival de couleur chatoyant.

Entretien du bonsaï

Comment prendre soin de son bonsaï ?

Le guide pour un bon entretien

Pour entretenir un bonsaï, il faut arroser l’arbuste en pluie fine. On doit aussi utiliser des engrais organiques. Le secret pour réussir la plantation du bonsaï est de proposer un apport d’eau et d’engrais conformes au stade de développement de la plante ainsi que la saison. En effet, un jardinier expérimenté devra respecter le bon entretien du bonsaï au printemps, en été, en automne et en hiver.

L’apprenti jardinier doit se rassurer, car il est à la portée de tous de faire pousser cette espèce d’arbuste miniature. Certaines espèces n’excèdent pas 15 cm. L’arbrisseau a l’avantage d’être très décoratif. Il peut agrémenter un intérieur ou une cour.

Il vaut mieux commencer la plantation de ces premiers bonsaïs avec de petits sujets.

Une fois que l’on maîtrise les bases, on peut investir dans l’acquisition d’un bonsaï plus âgé.

Il existe 3 types de bonsaïs : les conifères, l’érable du Japon et les arbustes à baies.

Bonsaï de jardin

La vente de bonsaïs connaît un véritable succès. On peut procurer des engrais spéciaux dans le commerce.